Hypocras (vin médiéval)

hypocrasAvec Chouchou, on adore tout ce qui touche à l’univers médiéval.
Pas trop loin d’où nous vivons, on trouve la cité de Carcassonne, ainsi que beaucoup de châteaux cathares, et de fêtes médiévales. Il y a quelques années, nous sommes tombés amoureux de Peyrepertuse (dans l’Aude), son château juché sur la montagne et son magnifique festival médiéval qui se déroule chaque année un weekend d’août (plus d’infos sur le site de la mairie de Duilhac-sous-Peyrepertuse).

A cette occasion, nous avons découvert ce vin sucré et épicé, qui était la vedette de l’apéritif du Moyen-âge.

peyrepertuseLe goût et la fraicheur nous a plu, mais le prix bien moins… (autour de 10 € les 75 cl)
Alors on a pioché par-ci par-là des recettes et des techniques, qu’on a adapté, pour le faire nous-même.
Maintenant notre hypocras est parfait ! Il accompagne nos apéros tous les étés, ainsi que nos soirées Dongeons and Dragons, pour une « immersion » totale.

L’idéal c’est de faire plusieurs litres d’un coup, car l’hypocras se conserve très bien, comme n’importe quel vin.
Alors ce que nous faisons, c’est mettre de côté des bouteilles de vin vides et acheter un cubi de 5 litres de Merlot pour faire notre hypocras, pas besoin de prendre un grand cru cher, car on va y ajouter pas mal d’épices et de miel, ça serait dommage de « gacher » un Château Margaux…

La version imprimable est par ici : PDF

ingrédientsweb

Ingrédients

Je ramène donc la recette à 1 litre, pour ceux qui souhaitent tester avant de se retrouver avec 5 litres d’hypocras sur les bras (ainsi que sa correspondance pour 5 litres).

  • 1 litre de vin rouge (ou 5 litres)
  • 100 g de miel (ou pour 5 L : 500 g)
  • 10 g de cannelle en poudre (ou pour 5 L : 50 g)
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre (ou pour 5 L : 5 cuillères à café)
  • graines de 5 gousses de cardamome (ou pour 5 L : 25 gousses)
  • 2 clous de girofle (ou pour 5 L : 10 clous)

Matériel spécial

  • filtres à café ou toile en tissu
  • aiguille et fil à coudre
  • grand récipient dans lequel laisser macérer le vin et les épices
  • bouteilles en verre vides (avec leur bouchon)

Préparation

  1. Verser le vin dans un grand saladier ou tout autre récipient (que vous pourrez recouvrir).
  2. Faire chauffer légèrement le miel au micro-ondes pour qu’il soit bien liquide (plus facile à mélanger avec le vin), mélanger.
  3. Broyer et mélanger les épices.
  4. sachetepicesMettre le mélange d’épices dans un filtre à café que l’on referme à l’aide d’un fil et d’une aiguille à coudre / ou dans un bout de toile en tissu que l’on noue (en réaliser plusieurs si vous faites plusieurs litres d’un coup).
  5. Plonger le(s) sachet(s) d’épices dans le mélange vin/miel, mélanger et couvrir.
  6. Laisser macérer le vin la demie journée (voire la journée entière et même le lendemain si vous voulez un hypocras plus épicé) en remuant de temps en temps.
  7. Retirer les sachets d’épices et mettre l’hypocras en bouteille que l’on prend soin de bien refermer.
  8. Conserver comme une bouteille de vin normale, mais à mettre au frais avant l’apéritif.

Je déconseille fortement la technique dites du « je-mélange-tout-en-vrac-dans-le-récipient-et-je-filtrerai-ensuite », qui a été la source de notre échec la première fois que l’on a voulu faire notre propre hypocras.
En effet, le miel mélangé aux épices, forme une sorte de « mélasse » au fond du vin, qui rend impossible le filtrage. Et quand bien même tu arrives à filtrer cette vase, il reste toujours des épices dans le vin, qui rend la dégustation désagréable.
La meilleure technique tient donc dans la réalisation de sachets d’épices qui macèreront dans le vin (comme un sachet de thé).
Pour 1 litre, un sachet suffit largement, mais pour plusieurs litres, je conseille de réaliser plusieurs sachets, pour que les épices se diffusent bien.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.