– DIY – Koinobori (carpes volantes japonaises)

DSC_0979Cette semaine je vous propose de découvrir ces banderoles étonnantes (ben oui, t’aurais pensé toi à faire des banderoles en forme de poisson ?) et d’en réaliser en papier de soie à l’aide d’un tuto à imprimer (cliquer sur l’image en dessous pour le télécharger), ou à découvrir en images en bas de l’article.
pdf koinobori

Koinobori : légende et coutume japonaise

Koinobori

Koinobori (鯉幟), signifiant « banderole de carpe » en japonais, sont des manches à air en forme de carpe (koï en japonais) hissées au Japon pour célébrer Tango no sekku (端午の節句), évènement traditionnel qui est désormais une fête nationale, le Kodomo no hi (jour des enfants).

Légende
Selon une légende chinoise, les carpes du fleuve jaune, après avoir remonté le fleuve, s’envoleraient vers le ciel en se transformant en dragons. Cette légende serait à l’origine des koi nobori, qui représentent plus généralement la force et la persévérance des carpes qui remontent à contre-courant les rivières et cascades.

Coutumes
Ces bannières sont accrochées le long de perches en bambou. La première et la plus large, magoi (真鯉), est noire et représente le père ; la deuxième, higoi (緋鯉), est rouge et représente la mère, puis l’on ajoute une carpe pour chaque enfant de la famille. Parfois, on suspend aussi des rubans rouges et blancs ou une manche à air multicolore symbolisant les flots des rivières.

(Source : définition et photographie : Wikipédia)

DIY – Koinobori en papier de soie

Koinobori selon Squirrelly MindsToujours en quête d’activités créatives, je suis tombée sur le site de Gabulle in Wonderland qui nous présente le DIY de Squirrelly Minds, afin de réaliser des Koinobori.
Alors le tuto de Squirrelly Minds est très bien, et surtout très facile à réaliser par des enfants.
Cependant, j’ai voulu le modifier pour qu’il soit plus léger (un corps tout en carton a du mal à prendre le vent), j’ai donc apporté une petite modification dans la réalisation du corps : alors que sur le site de Squirrelly Minds le corps est un tube cartonné (rouleau de papier toilettes) sur lequel on colle les écailles, moi j’ai préféré un corps en papier de soie (avec 2 anneaux de papier cartonné pour donner la forme de tube), ce qui le rend plus léger pour une meilleure prise au vent.
L’inconvénient, c’est que le papier de soie est fragile, donc la pose des écailles est plus minutieuse. Pour les enfants la méthode de Squirrelly Minds est plus adaptée.

Voici ma version :
DSC_0990 DSC_1038

Matériel

  • Papier de soie de différentes couleurs
  • Tube cartonné (papier toilette, essui-tout…)
  • Ciseaux
  • Colle blanche
  • Pinceau (pour appliquer la colle)
  • Ficelle (ou fil à coudre)
  • Papier blanc et papier noir (pour les yeux)

Etapes de fabrication

Un résumé imprimable est disponible en PDF en cliquant sur cet apercu :
pdf koinobori

  1. Découper 2 anneaux dans le tube cartonné.
    nobori illus 1
  2. Coller une feuille de papier de soie de la longueur voulue autour des 2 anneaux cartonnés.
    nobori illus 2
  3. – Pour découper toutes les écailles en un seul coup : plier une feuille de papier de soie plusieurs fois (faire de même avec les autres feuilles d’autres couleurs) ;
    empiler les feuilles pliées, se servir du tube cartonné comme gabarit, tracer le cercle autour du gabarit et découper toutes les épaisseurs de papier en suivant le gabarit ;
    couper le tas de cercles en 2 parts égales, on obtient toutes nos petites écailles.
    – Découper aussi les bandelettes en papier de soie de différentes couleurs qui serviront pour la queue.
    – Pour les yeux, utiliser du papier normal (blanc et noir).
    nobori illus 3
  4. – Coller les écailles en commençant par l’arrière du poisson en appliquant la colle à l’aide d’un pinceau en tapotant légèrement (le papier de soie est fragile) à l’endroit où sera la base de l’écaille.
    – Une fois le poisson recouvert, coller les yeux.
    nobori illus 4
  5. – Coller les bandelettes de la queue sur tout l’intérieur de l’anneau arrière.
    – Faire 2 trous dans l’anneau de devant avec une aiguille ou des ciseaux et enfiler une ficelle.
    – Votre Koinobori est fini, accrochez le à un bâtonnet de bois ou où vous voulez (mais ne le laissez pas dehors quand il pleut).
    nobori illus 5

Fabrication en photos

koinobori-etape1 koinobori-etape2 koinobori-etape3 koinobori-etape4

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.