– DIY – Mes carnets japonais

Si tu me suis sur Pinterest tu l’as sûrement vu venir ce DIY !
Voilà un petit moment que j’ai envie de faire mes propres carnets de notes. Ben oui, à l’ère du smartphone et du wifi, j’ai des envies comme ça !
Et puis dans mes recherches s’est posé la question de savoir quelle reliure j’allais utiliser… et j’ai opté pour la « reliure japonaise » ! Tadaaaaaaaaa !…DSC_6090

Je te vois venir avec tes yeux écarquillés et ton haussement du sourcil gauche. Ne t’en fais pas je vais tout t’expliquer.

Matériel

  • du papier (du épais pour l’avant et l’arrière, et du « normal » pour les pages, ou pas, c’est comme tu veux après tout !)
  • du fil et une aiguille
  • un pince papier (ou tout autre objet qui tiendra les pages en place)
  • (optionnel) un massicot
  • (optionnel) un perce papier
  • (en bonus) des petites perles
  • (en bonus) mes gabarits tout prêts pour faire des carnets tout comme les miens (version 1 et version 2 à télécharger)
  • le mode d’emploi pour apprendre à faire la reliure japonaise (que tu peux télécharger ici)

Etapes de fabrication

Pour commencer, tu décides quel format aura ton carnet. Je te conseille un format où tu n’auras pas de perte de papier. Tu prends une feuille A4, et tu la plies jusqu’à obtenir le format qui te convient, ensuite tu fais tes découpes sur les plis (je te conseille l’utilisation d’un massicot pour découper plusieurs feuilles en même temps, parce que tout faire aux ciseaux, bon courage).
Ou alors tu télécharges et imprimes mes gabarits, et je t’explique comment j’obtiens ce format simplement.

Sur la photo en dessous, mes 2 versions. Sur chaque PDF tu trouveras le recto et le verso.
Les gabarits bleugris de gauche sont téléchargeables ici.
Les gabarits rosebeige de droite sont téléchargeables là.
DSC_6012DSC_6023Pour obtenir ce format, rien de compliqué, j’ai pris ma feuille A4, je l’ai pliée en 2 dans le sens de la largeur, puis j’ai replié en 3 (en portefeuille).
Si plier en 3 te semble trop approximatif, tu fais une petite marque tous les 7 cm et c’est gagné (21 cm divisés par 3).pli-carnet

L’étape suivante, c’est de percer ton papier. Ici comme mes carnets ne sont pas très épais, j’ai réussi facilement avec une aiguille, mais c’est plus pratique avec un perce-papier.DSC_6037Si tu utilises mes gabarits, tu as déjà les marques.
Si tu as choisi ton propre format, applique cette règle pour connaitre tes marques :mesures

Tu as ton papier, tu as tes marques, donc tu assembles le tout : la couverture, le bloc de feuilles, la couverture arrière. Tu fait tenir tout ça avec ton pince papier et tu refais le perçage dans toutes l’épaisseur de feuilles.DSC_6042

Tu es prêt à relier : met ton pince papier sur un autre côté du carnet, pour ne pas te géner, et c’est parti.

Il y a plusieurs façon de relier à la manière japonaise… enfin « plusieurs »… il y en a une quantité infinie une fois qu’on a compris le principe.
En voici quelques exemples (je ne vais t’expliquer que le premier, en bleu sur mon schéma) :types reliures

Voici la méthode pour faire la reliure simple à 4 points (si tu cliques sur l’image tu pourras télécharger un PDF si tu préfères l’avoir sous la main) :methode reliureJe te rassure c’est plus compliqué à expliquer qu’à pratiquer. Il faut se lancer et une fois qu’on a compris le principe c’est vraiment du gâteau.
Un détail quand-même important : dans la reliure japonaise, on ne doit jamais superposer 2 fils, on peut (évidemment) passer le fil plusieurs fois dans le même trou, mais jamais avoir 2 fils qui se superposent. Eh ben oui sinon c’est trop facile ! (et moins joli)
Une fois qu’on a compris ça, on peut s’essayer à des reliures plus compliquées ou sophistiquées, mais bon courage…DSC_6057Alors, pour mes premiers essais, j’ai pas trop compris comment faire un noeud à la fin (oui j’ai oublié de préciser que je n’ai pas trouvé beaucoup d’infos détaillées sur le net), donc j’ai improvisé en terminant avec quelques perles. Et finalement j’aime beaucoup le rendu.

Autrement, une fois la reliure terminée et le fil revenu au point de départ, je fais passer mon aiguille et mon fil sous le fil tendu d’à côté pour faire ensuite un noeud serré. Puis j’enfonce le petit noeud dans le trou avec mon aiguille pour le cacher.

Voilà le résultat

DSC_6059 DSC_6061 DSC_6062DSC_6071 DSC_6064DSC_6073 DSC_6076 DSC_6087 DSC_6090-1

J’aime beaucoup le côté imparfait de ces petits carnets, avec parfois des feuilles qui ne sont pas parfaitement alignées, un côté fait-main que j’affectionne particulièrement !

J’espère que ce DIY t’a plu.
A bientôt !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.